Eco-conception : exemple de la Twana™ XL

with Pas de commentaire

Borne accueil tactile

Les membres de l’entreprise ESII s’engagent au quotidien pour la RSE afin de modifier leurs habitudes et tendre vers une organisation plus écologique intégrant le concept de développement durable. Tous les acteurs, depuis la chaîne de valeur jusqu’aux activités de soutien[1], se mobilisent en ce sens. Afin d’être convaincu par cette affirmation, nous allons voir aujourd’hui le cas précis de la création d’un nouveau produit, la borne Twana™ XL, et comment le souci de la RSE l’a impactée.

A l’origine du projet, on trouve la nécessité de renouvellement de notre gamme de bornes interactives (Cameo™) pour l’adapter aux nouveaux besoins et aux nouvelles technologies du marché. Au-delà de ces impératifs, nous souhaitions également appliquer la logique de l’éco-conception dans le développement de ce produit. Pour ce faire, il fallait intégrer la protection de l’environnement dès le départ de ce processus pour veiller à limiter l’impact écologique de la borne tout au long de son cycle de vie[2].

Qu’est-ce que l’éco-conception ?

L’éco-conception se définit comme l’amélioration, du point de vue écologique, de la fabrication d’un produit et ce à chaque étape de celle-ci. Ainsi, on peut distinguer 6 grandes domaines d’actions lors de la création d’un produit[3] :

  • Les matières premières: choix des matériaux, de leur provenance…
  • La fabrication: gaspillage de ressources, optimisation des processus, réduction de l’énergie nécessaire et du transport…
  • La distribution: meilleure logistique, emballage, réduction du poids et du volume…
  • La vente: facilité d’installation, lieu d’installation, PLV nécessaire…
  • L’utilisation: durée de vie, réparabilité, robustesse…
  • La fin de vie: recyclage des éléments, valorisation des composants…

Appliquée à la borne Twana™ XL

Pour revenir à la borne multifonction Twana™ XL, nous allons pratiquer une comparaison avec l’ancienne génération Cameo™ :

Matière première : la borne Twana™ XL affiche, avec sa réhausse, un poids de 20 kg contre les 54 kg de l’ancienne, soit une réduction de 63%.

Fabrication : pour fabriquer une Twana™ XL il faut compter 52 étapes comprenant la découpe, le pliage et la manutention. Quand on compare se chiffre aux 312 étapes de la borne Cameo™, on constate une diminution de 84%

Distribution : l’emballage d’une Twana™ XL nécessite 17 éléments, soit 16 plots en mousse et un carton. Il compte 18 éléments de moins que pour l’ancienne génération.

Fin de vie : la borne est 100% recyclable car elle est faite en acier contre 80% pour la Cameo™.

Eco-conception de la borne Twana XL


[1] https://www.manager-go.com/strategie-entreprise/chaine-de-valeur.htm

[2] https://www.ecologie.gouv.fr/leco-conception-des-produits

[3] http://ecoconception.oree.org/eco-conception-en-question/qu-est-ce-que-l-eco-conception/actions-d-amelioration-a-chaque-etape.html

Leave a Reply